dimanche 6 décembre 2015

// Goodbye weekend #11 //

Chose promise chose due : c'est l"heure du Goodbye weekend.

Cette semaine simple et douce s'est clôturée par le retour de l'homme à la maison après 4 jours de déplacement professionnel à la montagne. Et ça c'est le pied! Paul est aussi heureux que moi de le retrouver. 











Pour nos retrouvailles nous avions terriblement envie de passer du temps calmement à la maison. Envie de paresser. Envie de se câliner, de s'observer. 

Samedi j'ai pris un peu de temps pour moi. Un petit tour à Paris seule pendant que l'homme s'occupait de bébé. Une des premières fois que je le laisse. Sentiment étrange. A la fois je me suis sentie libre, épanouie, heureuse de voir autre chose, de voir la vie. Et d'un autre côté je culpabilisais. J'avais envie de le sentir. Je ne pouvais m'empêcher de me demander ce qu'il faisait. Mais si je l'ai quitté quelques heures c'est pour une bonne raison et c'est aussi un peu pour lui, j'espère pouvoir vous en reparler mardi afin de vous en dire plus...

De ce périple à Paris je suis revenue avec le sourire, heureuse de les retrouver et les bras chargés de petites choses pour Paul quelque peu grognon ce weekend.









Après une petite séance détente nous nous sommes attaqués au sapin de Noël. Ton premier Noël. Ton deuxième si l'on considère qu'il y a un an tu étais dans mon ventre. J'avais hâte de voir ton regard devant toutes ces illuminations. J'aime la magie de Noël et j'espère qu'il l'aimera aussi.










Dimanche matin douceur. Prendre Paul dans notre lit. Au creux de nous deux. Faire une grasse matinée ensemble. Savourer le temps avant une promenade en forêt. 















Je vous souhaite une excellente semaine. Pour moi elle s'annonce quelque peu stressante, je ne peux m'empêcher d'angoisser pour un rendez vous médical concernant Paul. Je prie pour que tout aille bien pour toi mon trésor...

On se retrouve cette semaine pour une recette, un DIY dans la chambre de Paul, une playlist de Noël et bien d'autre chose!

Je vous embrasse.

Laura

5 commentaires:

Laissez un commentaire