lundi 9 mai 2016

\\ Sommeil où es-tu? \\

Paul a bientôt 9 mois et si aujourd'hui on me demandait : qu'est ce que tu as trouvé le plus difficile dans la maternité? Je répondrais sans hésiter : le MANQUE DE SOMMEIL!

J'ai un bébé quelque peu difficile en ce qui concerne le sommeil et surtout incompréhensible! Difficile de décrire la situation, le problème et ses comportements car ils sont imprévisibles et totalement irréguliers.


Paulo est capable de beaucoup de choses:

- faire une nuit complète de 20h à 8h (beaucoup trop rarement)

- s'endormir parfaitement vers 20h mais se réveiller à 00h puis 3h puis finir la nuit dans notre lit vers 5h

- avoir du mal à trouver le sommeil et ne s'endormir que vers 23h voir 00h mais dormir jusqu'au matin

- et enfin le meilleur pour la fin, son record, sa plus grande performance : s'endormir vers 20h et dormir maximum 30-45 minutes puis se réveiller pendant 30 minutes et comme ça jusqu'au matin!!!

Difficile de gérer le manque de sommeil au quotidien pour les parents. Je me sens irritable, j'ai parfois envie de rien et pire j'ai parfois envie de le laisser, de passer une nuit loin de lui. Le papa est souvent en déplacement et quand il est là je n'ose pas le solliciter car lui travaille et moi non. 

Des solutions? Vous en avez? Si oui je suis preneuse. Car nous avons consulté des dizaines de forums internet, lu plusieurs livres sur le sujet. Des pistes nous en avons trouvé puis essayé puis vite abandonné. Le plus important parait-il est le rituel du coucher. Paul en a un depuis toujours, il reste inchangé mais ne change rien! D'après les ouvrages il faut lui apprendre à se rendormir seul, hum hum sympa, comment?

Je me sens souvent impuissante car je ne parviens pas toujours à le calmer et surtout je ne comprends pas pourquoi il se réveille autant. Il n'a pas de rot, n'a pas faim, a parfois un peu soif mais rien d'extraordinaire, n'a pas trop chaud, pas trop froid. Est-ce des cauchemars, des angoisses déjà si petit?

Nous avons essayé tant de choses:

- plus le couvrir, moins le couvrir
- gigoteuse ou non
- réduire les siestes de la journée ou au contraire le laisser dormir autant qu'il le souhaite
- un bain avant le coucher
- de l'eau de fleur d'oranger dans son biberon d'eau
- du doliprane au cas où il aurait des douleurs quelque part (notamment aux dents)
- le laisser pleurer 
- le prendre dans notre lit

Bref rien n'y fait...

Comprendre son bébé est inné mais pas toujours si simple.
Malgré tout je t'aime tellement petit Paul!
La nuit peut être ponctuée de larmes de fatigue, de crises de nerfs, de colère ; lorsque je vois ton sourire illuminé ton visage le matin, j'ai déjà tout oublié. 





PS: Les photos qui illustrent cet article sont celles prises ce weekend en Normandie. 

Je vous embrasse

Laura

3 commentaires:

  1. Le sommeil c le nerf de la guerre avec le nain !!! Pour mon deuz, nous avons fini par appeler Aude Becquart qui est vraiment géniale (je te mets en profil le billet écrit suite au "coaching"). Là on a galéré avec TinyFairy. Elle aimait bien faire des siestes de 20h30 à 21h30. Ou alors elle se réveillait en pleine nuit et ct fiesta dans notre lit. J'ai fini par en avoir marre et je l'ai laissée pleurer (plus facile à faire quand on est occupé à autre chose) en allant la voir toutes les 5 mn pour lui rendre doudou/tétine et lui dire d'un ton neutre que c'était l'heure de faire dodo et que tout allait bien. Là ça fait 3 nuits que tout se passe bien. J'essaie aussi de bien ritualiser le coucher (ct un conseil d'Aude) et je lui lis systématiquement un petit livre avant de la coucher. Bon courage. Je sais combien c hardos !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le nerf de la guerre, c'est exactement ça!!! Je vais aller lire ton billet suite au coaching d'Aude Becquart (que je ne connais pas). Nous avons aussi essayé de laisser pleurer ici, mais si nous y allons régulièrement cela peut durer des heures, il ne se lasse jamais ce petit démon! Et si on le laisse plus longtemps il finit par hurler et s'énerve alors là c'est encore plus dur pour le calmer :-(
      Penses tu qu'à 8 mois je peux déjà commencer à lui lire des histoires? Il n'est pas encore trop petit? Pour le moment le "rituel" c'est gros câlin, fermer les volets, allumer ensemble la veilleuse, le coucher, mettre en route la petite musique, bisou et petit coucou à la porte avant de partir.

      Supprimer
  2. Il me semble 9 mois, c'est bien assez grand pour la lecture du soir : je crois que nous avons commencé vers 6 mois avec mon fils (des petits livres à toucher en tissu, et, un peu plus tard, les petits livres sonores de Gallimard jeunesse). As-tu aussi essayé de dire à ton fils ce que tu ressentais et ce que tu attendais de lui ? Ca a l'air un peu bête dit comme ça, mais j'ai remarqué que ça permettait toujours d'améliorer les choses. Mon fils dort plutôt bien et il est plus grand que le tien maintenant, mais il a des phases, de temps en temps, où il s'endort moins bien. Dans ces cas-là, j'essaie de ne pas m'énerver et je lui parle : je lui dis qu'il a le droit d'avoir peur de s'endormir seul, que nous ne sommes pas loin, que j'ai besoin qu'il dorme parce que je suis fatiguée etc. Je lui dis aussi beaucoup à l'avance ce que j'attends de lui, j'en parle longtemps avant le moment du coucher, je lui dis à quoi sert le rituel, ce genre de choses. Bon, il n'y a pas de recette miracle, évidemment, et peut-être que tu as déjà mis en place ces conseils. Je te souhaite en tout cas plein de bonnes choses avec ton fils !

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire