samedi 2 juillet 2016

Plaisir simple #14

Contempler une pigeonne faire son nid sur notre terrasse depuis plusieurs jours. Ne pas faire de mouvements trop brusques lorsqu'elle est là. Renoncer à aller chercher du basilic pour ne pas la déranger et même tirer le rideau pour qu'elle ne sursaute plus à chacun de nos mouvements derrière la fenêtre. J'ai profité d'une de ses courtes absences pour voir ce qui se tramait... 

Un petit pigeonneau va voir le jour sur notre terrasse, au pied d'un olivier. 


Tellement banal pour certain mais beaucoup pour moi en manque de campagne par moment. Alors oui nous sommes partis en banlieue, oui ici les espaces verts sont beaucoup plus grands, naturels et nombreux qu'à Paris, oui l'air est moins pollué mais nous sommes tout de même en ville. Alors pouvoir assister à ce genre de spectacle comme je le faisais enfant dans le jardin de mes parents en Normandie me rend heureuse. 

Je me suis documentée, d'ordinaire la pigeonne pond deux œufs, ici il n'y en a qu'un rectification elle en a pondu un deuxième le lendemain, j'espère qu'il survivra (il est bien protégé sur notre terrasse). Contrairement à ce que je pensais il n'y a pas que la pigeonne qui couve, le mâle s'y met aussi à tour de rôle (la pigeonne est féministe!). Dans environ 18 jours nous verrons l’œuf éclore, et une nouvelle vie commencer. D'autant plus que le pigeonneau ne prendra pas son envol avant 1 mois, nous pourrons donc l'observer.


Je vous embrasse.

Laura

1 commentaire:

Laissez un commentaire