lundi 19 septembre 2016

La rude épreuve du parc



Depuis que Paul gambade à 4 pattes ou debout avec son trotteur nous allons au parc chaque jour peu importe la météo (seule la pluie nous arrête).
Cela lui permet de prendre l'air, de respirer, de s'entraîner à la marche, d'être au contact de la nature mais surtout de se sociabiliser. Et mon Paulo s'y prend très bien! Il n'a jamais eu peur d'aller vers les autres. Je dois dire qu'il se débrouille même mieux que moi...

Eh oui parce que que font les parents au parc? Je voyais cette épreuve comme l'occasion pour moi de faire des rencontres dans cette nouvelle ville que je ne connais pas encore bien. Mais avant de me lancer à corps perdu, comme Paul, vers la foule j'ai pris le temps d'observer.

(Je suis désolée pour la qualité des photos, je n'ai pas assumé le rôle de la maman amoureuse de son fils, allongée à plat ventre au sol, appareil photo en main, donc elles sont prises avec mon téléphone)




Les nounous

La semaine, en journée, on y croise les nounous. Ou plutôt les assistantes maternelles qui se retrouvent entre collègues. un vrai gang! Elles arrivent avec leurs poussettes doubles voir triples, les cabas de jouets, les tapis de jeux, les sacs à langer de chaque enfants, les goûters... Elles créent un petit groupe fermé sur un tapis. Elles s'occupent admirablement bien des enfants, discutent des problèmes rencontrés avec ces derniers, comparent les évolutions des uns et des autres, prennent des photos pour envoyer aux parents.

Les babysitters

Les soirs de semaine s'ajoutent les babysitters. De jeunes femmes qui ont couru en sortant de leur fac pour être à l'heure à la sortie de l'école. Parfois elles semblent très proche des enfants avec qui elles jouent beaucoup. D'autre fois on sent que c'est juste un job pour arrondir les fins de mois. Dans ce cas elles s'assoient sur le banc et ne quittent plus leur Iphone des yeux jusqu'à l'heure du départ.





Les grands-parents

Complétement gaga des petits enfants! Très fières d'exhiber leur progéniture ils arrivent sûr d'eux, avec un large sourire et tout l'attirail vital pour le bonheur des enfants. Au moment du goûter mamie évite tout conflit en ayant bien pris soin de prendre pour l'aîné la compote à la framboise et pour le cadet celle à la pomme. En ce qui concerne les gâteaux pas de jaloux 2 chacun et tampi si l'aîné à plus faim que le petit. Le goûter ce n'est pas debout ou en jouant, c'est correctement assis sur le banc avec chacun sa petite serviette en tissu. Au moment de jouer, papi se cache derrière les parents pour convaincre l'aîné de mettre son casque "ah non il faut mettre le casque mon loulou tu sais bien que papa et maman ne seraient pas d'accord, tu pourrais te blesser."

Les papas

On ne va pas se mentir ils se sentent seuls et en même temps ils sont fières de montrer à la face du monde entier qu'ils sont là, présents, qu'ils s'occupent de leur enfant après l'école. Ils n'osent pas parler aux mamans, ils se concentrent sur leur bambin sans regarder les autres. Eh oui c'est bien connu il vaut mieux baisser les yeux au risque de passer pour un pédophile. 




Les mamans

Ah les mamans! Tous les genres de mamans! Il y a celle qui panique que son enfant se blesse, celle qui cherche des amis car elle n'en peut plus de ce congé parental, celle qui ne peut s'empêcher de te demander l'âge de ton enfant et de comparer avec le sien qui faisait bien plus de choses que le tient au même âge, celle qui vient au parc uniquement pour bronzer elle choisit le banc en plein soleil et a mis la tenue adéquat (de plage), celle qui est tellement fière qu'elle filme son enfant sans cesse et hurle BRAVO à tout va, celle apeurée que son enfant se salisse.





Et vous? Vous le vivez comment le parc? Quelle genre de maman êtes vous? Je pense que l'on est un peu toutes à la fois non?


Je vous embrasse.


Laura

4 commentaires:

  1. Je naumd pas le parc �� je me sens mal et très imparfaite..apred1 le parc c'est la sortie de l'école et c'est pire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah un jour ce sera mon tour de découvrir ça! De l'autre côté de la porte car actuellement je le vois mais du côté de la maîtresse ;-)

      Supprimer
  2. Vous n'êtes pas très gentille envers les grands-parents ... Pourtant on fait souvent appel à eux et ce, à la dernière minute. Et puis le bonheur partagé des grands-parents et des petits-enfants est souvent touchant .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hésité longuement à publier cet article de peur que l'ironie ne soit pas comprise :-(
      Rien de méchant envers les grands-parents ni envers quiconque d'ailleurs. C'est du second degrés Françoise, une observation, en rien une critique. Je trouve ce couple de personnes âgées très sympathique. On discute beaucoup ensemble et je les trouve touchants. C'est en même temps drôle et adorable de voir comme ils sont au petit soin.

      Supprimer

Laissez un commentaire