En vrai je suis cette maman




Sur les réseaux on se compare, on se juge, on s'observe, on s'inspire. Bref on choisit de montrer le beau, le propre, le bien pensant, l'ordonner. On tend à être parfaites. On contrôle notre image. Mais dans la vraie vie ça se passe comment?



Je ne me suis jamais sentie mal, nulle ou encore incompétente dans mon rôle de maman à cause des réseaux. Je sélectionne en fonction du moment, de mon état d'esprit et de mes envies ce que j'ai envie de voir ou non. Je laisse mon téléphone et mon ordinateur de côté quand j'en ressens le besoin. J'ai pleinement conscience que ce qu'on y voit ou ce qu'on y lit ce n'est qu'une partie de la réalité. Peut être parce que j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs fois des mamans blogueuses ou instagrameuses dans la vraie vie. Peut être parce que ma coach en éducation positive me confie parfois aussi ses échecs et ses difficultés et m'apprend à déculpabiliser. Bref je sais aujourd'hui que tout n'est pas toujours rose dans tous les foyers et que les réseaux peuvent blesser certaines personnes.

C'est pourquoi aujourd'hui j'ai décidé de vous dévoiler mes défauts, mes failles, ma vie non instagrammable, mes attitudes et comportements non acceptables.

Parce que je suis cette maman.

Cette maman qui se forme à la parentalité positive et bienveillante mais qui hurle sur son fils qui ne veut pas dormir au lieu de l'embrasser et de le rassurer.
Cette maman qui se dit écolo et presque zéro déchet mais qui achète à son enfant des compotes en gourdes pour les pique-niques parce qu'à l'école on se moque de lui ou encore des Kinder bien chimiques et sur emballés pour que son enfant accepte d'avaler quelque chose au petit déjeuner.
Cette maman qui cultive son potager en permaculture sans aucun produit chimique mais qui achète des bananes certes bio mais de l'autre bout du monde.
Cette maman qui pour des raisons évidentes décide de n'acheter que des vêtements de seconde main ou de marques éthiques mais craque parfois sur la collection Zara enfant (bouhhh).
Cette maman qui n'achète plus de mouchoirs jetables mais qui n'est pas toujours à jour dans ses lessives et se retrouve donc à moucher ses enfants avec du papier toilette parfois pendant plusieurs jours.
Cette maman qui aime ses enfants plus que tout au monde mais rêve parfois de s'enfuir loin quelques jours seule.
Cette maman qui a toutes les clés en main pour rendre autonome ses enfants mais qui pour aller plus vite fait à leur place.
Cette maman qui ne lave pas ses enfants tous les jours.
Cette maman qui est en congé parental mais qui a toujours l'impression de courir partout.
Cette maman qui n'arrive pas toujours à profiter du moment présent.
Cette maman qui certain soir regarde sa montre toutes les 5 minutes et qui trouve que l'heure d'aller les coucher n'arrive pas assez vite.
Cette maman qui n'essaie même plus d'emmener son fils en courses tellement elle ne sait pas gérer les crises dans ces situations.
Cette maman qui pleure cachée dans sa salle de bain après avoir dit quelque chose de méchant à son enfant ou pire, mis une fessée, sous le coup de la colère.
Cette maman qui offre des fastfood quand elle n'a pas le courage de cuisiner.
Cette maman qui se cache au toilette avec son livre pour lire quelques pages en silence.
Cette maman qui prend ses enfants dans son lit tout contre elle quand l'amoureux est absent.


Comme la plupart des mamans, je suis cette maman qui essaie de faire du mieux qu'elle peut avec les ressources et la force dont elle dispose. Cette maman qui veut donner le maximum jusqu'à s'en oublier elle même parfois. Cette maman qui s'épuise de temps en temps mais qui remonte toujours.

Bref, une maman, votre maman, cette maman qui aime ses enfants comme personne.








On se déculpabilise, vous me raconter vos faux pas avec vos enfants?

Je vous embrasse
Laura

Commentaires

  1. Bonsoir
    Je suis exactement pareille que toi ( à part pour les fast foods). Ton article m'a fait pleurer. Je suis ce soir cette maman qui laisse son petit mec de 6 ans qui vient (soi disant) de faire une cauchemar, dormir dans son lit parce que papa est parti en mer pour 4 semaines et qu'il lui manque, et il me manque à moi aussi alors dormir auprès de mon fils lui fait du bien et me fait du bien. Je suis tout comme toi cette maman qui fait tout ce qu'elle peut en congé parental mais qui a l'impression de ne jamais faire assez.
    Merci pour cet article. Ça fait du bien. Je ne suis pas seule. C est réconfortant.
    Et tu n'es pas seule non plus et j'espère que tu le sais.
    Courage à toi. Nos enfants avant tout. Nous l'avons choisi. Mais ne nous oublions pas.
    Merci pour cet article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tellement de bienveillance entres mamans, ça me touche! C'est exactement de ça dont on a besoin. Bonne nuit aux côtés de ton fils elle ne peut qu'être bonne. Je t'embrasse. Merci à toi pour ce commentaire et merci de me suive.

      Supprimer

Publier un commentaire

Laissez un commentaire

Articles les plus consultés