jeudi 24 août 2017

~*~ 2 ans pour mon trésor ~*~

Une collègue m'expliquait il y a quelque temps que d'après Gary Chapman il existe 5 langages en amour celui :
* des paroles valorisantes, 
* des cadeaux, 
* des services rendus, 
* des moments de qualité 
* du toucher physique

Il est important de connaître SON langage, celui qui nous parle le plus, celui que l'on pratique totalement inconsciemment, celui qui nous comble de bonheur. Partager le même langage avec sa moitié est l'idéal.

Pourquoi je vous parle de ça? Peut être parce que je fus la plus heureuse du monde lorsqu'au petit déjeuner mardi matin, mon amoureux a clamé haut et fort : SURPRISE!  Ce n'était pas prévu et au dernier moment pour l'anniversaire de Paul il s'est occupé de tout et nous voilà parti pour une visite de Lyons la Forêt, une nuit à Honfleur, et une journée à Cabourg, la côte chère à notre cœur. Ai-je besoin de préciser le langage de notre couple? 

Des moments privilégiés, du temps rien que nous 3, mais aussi des rencontres, des amis croisés par hasard sur la plage. 

Happy 2 mon Paulo! Ta personnalité se dessine, ton caractère s'affirme. Petit à petit on devine le petit garçon que tu seras et on imagine l'adulte que tu deviendras. Tu es un amour de petit garçon aussi bien rieur que boudeur

Au programme de ces 2 jours, du soleil, du sable entre les doigts de pied, le bruit des mouettes, une ballade jusqu'à pas d'heure dans les rues de Honfleur, ton rire qui résonne dans la pénombre des ruelles, une crêpe et du chocolat partout, tes cheveux en pagaille, des doigts dans le nez, tes câlins de plus en plus nombreux mais aussi tes colères à chaque frustrations, une nuit d'hôtel passée à tes côtés, des châteaux de sable et des coquillages dans les poches, manger avec les doigts, faire un tour de carrousel. 

(Les photos ne sont pas très homogènes, je prends en couleur, l'amoureux en N&B)


vendredi 4 août 2017

/// Faire de toi un Homme ///


Ces derniers temps tous ces articles sur la charge mentale, le surmenage maternel voir le burn out maternel ne cessent de circuler sur les réseaux et me laissent perplexe...

Ce qui me gêne dans ces articles (écrits par des femmes), c'est qu'outre le fait que les mères sont trop perfectionnistes, il est souvent question du manque d'investissement du père dans la vie de famille.

On parle beaucoup de ces hommes qui "n'aident" pas leur femme à la maison. "Aider"? Mais pourquoi devraient-ils aider? Ne devraient-ils pas tout simplement participer à LEUR vie? Etre acteur, investi, impliqué, concerné? Je trouve cela tellement dégradant de demander à un homme de nous aider dans les tâches ménagères comme si celles-ci relevaient tout naturellement de NOS tâches de femme!